LES CLARÉTAINS

 

“Alors Jésus fixa sur lui son regard et l'aima.

Et il lui dit :  Une seule chose te manque: va, ce que tu as, vends-le et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel; puis, viens, suis-moi” (Mc 10,21).

INFORMATIONS

---------------------------------------------

Fr. Byron Macias, CMF

called@myclaret.org

Fr. Frank Hernandez, CMF

trust@myclaret.org

Sont résponsable pour les vocations

2685 Walkley Road

Ottawa – On

K1V 6R8

Tél. : (613) 731 7834

Fax : (613) 731 2401

"Réuni avec cinq prêtres au Séminaire de Vic, Espagne, le 16 juillet 1849, la Congrégation des Missionnaires Fils du Coeur Immaculé de Marie prend son envol. Je me disais à moi-même  :

 

Un fils du Cœur Immaculé de Marie est un homme

qui brûle de charité

et qui embrase tout sur son passage.

Il désire efficacement et essaie par tous les moyens

d'enflammer le monde du feu de l'amour divin.

Rien ne l'arrête.

Il ne pense à rien d'autre qu'à

suivre et imiter Jésus Christ

dans la prière, le travail

 et la souffrance.”

(St. Anthony Claret Autobiographie, no. 494).

 

CLARET

 

Le 7 mai 1950 le Pape Pie XII proclama Antoine-Marie Claret, Saint.  Voici ce qu'il déclarait :

 

“Saint Antoine-Marie Claret fut une grande âme, née pour réunir des contrastes ; il put être d'humble origine et glorieux aux yeux du monde, petit de corps mais géant d'esprit, modeste d'apparence

mais tout à fait capable d'imposer le respect même aux grands de la terre; fort de caractère, mais avec la douceur suave de celui qui connaît le frein de l'austérité, et de la pénitence; toujours en présence de Dieu, même au milieu de sa prodigieuse activité extérieure ; calomnié et admiré, fêté et persécuté. Et, parmi toutes ces merveilles, comme une douce lumière illuminant tout, sa dévotion à la mère de Dieu.”

 

NAISSANCE

Saint Antoine-Marie Claret est né le 23 Décembre, 1807 à Sallent (Espagne). Il est issu d'une famille de tisserands.

 

OUVRIER

Dès l'âge de dix-huit ans, son père l'envoie à Barcelone pour qu'il se spécialise dans la fabrication textile. Il réussit très bien. Très apprécié de ses professeurs et patrons. Malgré le succès, il sent un profond vide et quelques événements malheureux lui font découvrir sa vraie vocation.

 

SÉMINARISTE

C'est en 1829, à l'âge de 22 ans, que le saint décide de faire son entrée au Séminaire de Vic, capitale de son diocèse natal. Il se fera remarquer par sa piété et son engagement en faveur des pauvres et des malades. Il se découvre une vraie passion pour la Parole de Dieu.

 

ORDINATION SACERDOTALE

Malgré les vicissitudes sociales et politiques de l'époque, Antoine parvient au sacerdoce le 13 Juin,1835. Il est ordonné à Solsona (Espagne).

 

CURÉ-MISSIONNAIRE APOSTOLIQUE

Après quelque temps comme vicaire dans sa ville natale, il se rend à Rome pour devenir Missionnaire, mais ses tentaives échouent. Retour en Catalogne où, après un court séjour à Viladrau, il est nommé, en 1842, Missionnaire Apostolique. Il commence alors à parcourir les villes et villages de la Catalogne pour y apporter la Bonne Nouvelle. Les Îles Canaries aussi seront témoins de son zèle apostolique.

 

FONDATEUR

Le 16 Juillet, 1849, le saint se réunit avec cinq autres prêtres, au Séminaire de Vic, et fonde la Congrégation des Fils du Coeur Immaculé de Marie.

 

ARCHEVÊQUE DE CUBA

A la fin de cette même année le Saint Siège nomme Antoine-Marie, Archevêque de Cuba, alors colonie espagnole. Pendant huit ans il se donnera totalement au service du peuple cubain. Il sera le vrai organisateur de l'Église de son archidiocèse de Santiago.

 

CONFESSEUR DE LA REINE

La reine d'Espagne, Isabelle II, le nomme son propre confesseur en 1857. Il profite des voyages royaux pour continuer son apostolat missionnaire. Les ennemis de la foi lui font la vie dure. Calomnies, attentats, etc..., constituent le lot de cet apôtre infatigable.

 

EXIL - CONCILE VATICAN I

En 1868, la révolution éclate en Espagne, chassant par le fait même la monarchie. Claret suit le cortège royal à Paris. Miné par la maladie, il se retire d'abord à Rome où il participe au Concile Vatican I, en 1870, et ensuite à Prades (Sud de la France) où la Congrégation s'est réfugiée.

 

MORT

Ses ennemis veulent le faire prisonnier, il doit donc se réfugier à l'abbaye cistercienne de Fontfroide, dans le diocèse de Carcasonne, où le 24 Octobre 1870 il recevra la couronne impérissable.

 

 

LES CLARÉTAINS CANADA

 

En 1870, l'Évêque de Trois-Rivières, au Concile Vatican I, avait été édifié par le témoignage de sainteté de Saint-Antoine-Marie Claret. Au début des années cinquante, l'Évêque de Nicolet voulait accueillir les Missionnaires Clarétains dans son diocèse.

 

Le 15 janvier 1953 les premiers Clarétains, les Pères Henri Pujolras cmf et Jean-Marie Lemrise cmf, arrivaient à Victoriaville. En 1953, ils accueillaient les premiers élèves à Villa Claret, une résidence rurale. Le 6 octobre 1955, cette petite résidence de campagne fit place au Collège Clarétain. Et depuis ce temps, plus de 3000 élèves ont fait leur cours classique ou secondaire.

 

En 1961, ouverture d'une maison de formation à Sherbrooke. Entre 1962 et 1994, les Clarétains se sont fait un point d'honneur de répondre à des besoins de l'Église et de la société Québécoise. Une base de plein air pour les jeunes, le Camp Claret, fondé en 1964; l'implantation du mouvement des Cursillos dans la communauté francophone du Québec ; des paroisses francophones dans les Bois-Francs, à Fleurimont, St. Léonard-Montréal et à Montréal ainsi qu'une présence pastorale auprès des immigrants hispaniques à Montréal. En 1999 ils ouvrent une résidence communautaire, le Centre Claret, et se donnent comme objectifs de développer des activités de pastorale jeunesse et vocationnelle ainsi que de pastorale missionnaire. En 2002, avec l'aide de confrères clarétains de l'Inde, ils commencent à oeuvrer parmi les canadiens-anglophones, plus précisément à Ottawa dans la province d'Ontario.

 

Les Missionnaires Clarétains du Canada, c'est une communauté d'hommes, pères et frères, au service de l'Église locale selon l'esprit de Claret.

 

Les Missionnaires Clarétains sont actuellement 30 au Canada.

Top 

Home